lundi 18 avril 2011

bombe de peinture : investissement à effet immédiat


C'est fou comme un petit coup de bombe peinture peut rendre déco et stylée n'importe quelle vieillerie. A chacune sa couleur selon l'effet désiré. Après ça vous ne verrez plus votre garage, votre grenier, vos nids à poussière et vos vieilles récoltes (du bord de mer de l'année dernière, de la solderie du coin, de la poubelle de votre belle-mère, de ce que vous comptiez embarquer à la déchetterie, le coffre à jouets obsolètes de vos enfants...) de la même façon! Voyez donc ces exemples glaner de-ci de-là et surtout cliquez sur les images pour voir les articles, les "avant/après" sont effarants :

Les peintures argent donnent tout de suite un côté chic au moindre objet, les coquillages...
même encadrés,
et ici ce sont carrément les succulentes (plantes grasses) qu'ils ont bombé!


Le doré donne un air clinquant aux objets les plus chips, comme le gros coquillage souvenir de vacances qu'on a d'abord posé sur la table basse du salon puis dans la salle de bain et qui finirait à la poubelle...
les pommes de pin deviennent "antiques",

(trouvé sur JL designs, là)
le vieux tabouret près de cheminée se la joue "au théâtre ce soir",
et la récup prend des airs de bling-bling.


Le blanc apporte de la douceur et de la poésie au quotidien, comme pour cette récolte glanée d'une balade,

ou cette collection de petites cuillères joliment mise en scène dans des cadres qui au départ m'auraient franchement repoussée à leur patine mal imitée.

(sur Spunky junky, avec le avant/après qui déchire, comme les jeunes je m'exprime)


Le noir mat c'est un classique intemporel au style directement venu des Flandres, j'adore.

Les objets étaient tellement hétéroclites qu'on a du mal à identifier leur matière de départ (verre pour le vase, laiton doré pour la poire, grès pour le pichet, graine géante et pomme de pin).

Dans cet exemple-ci, même le plateau a été bombé... et des plateaux moches, j'en ai en magasin!

Hormis ces classiques argent, doré, blanc et noir,
la récup peut aussi s'offrir un coup de peps avec des couleurs plus osées.


Donc, avant de jeter les babioles en plastique, en porcelaine, en laiton, en grès, etc. vérifiez qu'un coup de couleur ne serait pas salvateur. Les gammes de couleurs influencent l'effet recherché.

Ce petit poisson en plastique orange devenu turquoise sur la photo, je l'ai aussi!

Et dire que je déteste ces petites bergères en porcelaine... (les deux images sur Busy Being Fabulous, ici)

D'autre biblos transformés avec réussite vintage sur le blog Dottie Angel, là et sur son album là.

Les vieux cadres patinés dorés peuvent aussi prendre un coup de jeune...

La vaisselle qu'on ne peut plus voir en peinture justement, soupière,
assiettes,
et toute la porcelaine ringarde qu'on ne sort jamais du placard du fond. (Moi je préfère les teintes plus subtiles moins franches mais chacun ses goûts).


Les lampes qui étaient dorées, à l'inverse des coquillages, prennent de la personnalité avec des parti-pris réfléchis...


...et même le lustre doré de Grand-mère prend du galon. (sur apartment therapy)


Et les vieilles bottes du garage? Bah en jardinière... (même le pot derrière est bombé)
...après faut la lâcher , la bombe, c'est qu'on fait une addiction! (image par Happy Zombie, là)


Ma préfèrence et il faut bien l'avouer, ma fixette du moment, va aux jouets en plastique très faciles à trouver dans sa famille, dans les vides-grenier, les solderies et même en grandes surfaces pour les pressées. Toutes les couleurs leurs vont, c'est l'éclate...
en fluo, (par the good machiney ici)
bidouillés pour les plantes grasses,

découpés en patères, là, l'avant, (sur norsk interiorblogger)
et ici l'arrière! (sur 101 Woonideeën, ici)
Il y a quelques temps je vous avait montré là mes poignées de placard dans mon appartement précédent . Mes compagnons de stand flashy de l'année dernière, eux, vont se faire une nouvelle jeunesse tout en blanc pour un style plus doux et délicat avec évidemment des photos du stand dès que possible (fin mai donc).


Un dernier mot sur ce post très bavard, pour vous montrer des exemples que j'adore et que je ferai à la saint glinglin, des bombés/collés très chouettes qui grâce à la couleur deviennent des ensembles très cohérents malgré la diversité des matières et des provenances.













(trouvé sur Simple Lovely)

Petits rappels techniques :
bien regarder sur la bombe les matières compatibles,
ne pas hésiter à utiliser des apprêts de sous-couche en bombe ou aux pinceaux si nécessaires (sur les vieux cadres, je tartine de Gesso par exemple),
profiter des promos sur les bombes en solderie même si on ne sait pas encore quoi en faire (surtout pour les couleurs de base blanc, noir, doré, argent ou vos couleurs fétiches),
bien laisser sécher entre les couches fines pour éviter les coulures très moches,
faire ça dehors pour le pas s'intoxiquer
et bien protéger la surface de travail même quand il s'agit du bitume du parking (c'est du vécu, suis blonde j'vous dit).

Et surtout à retenir : n'ayez pas peur de faire des essais sur des trucs sans importance pour apprendre de ses erreurs (et même des fois on est pas à l'abri d'être très agréablement surpris), y'a que comme ça qu'on progresse...



Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

Pauline K a dit…

J'adoooore! Quel super effet...
Bon je dois déjà aller au marché, maintenant je dois aller m'acheter des bombes de couleur. Faut arrêter de me tenter comme ça :)))

Sand a dit…

Pardon Pauline! Je suis la première victime de mes propres posts. Mais comme je procrastine et que j'ai envie de tout en même temps, tout fini par se réaliser beaucoup, beaucoup plus tard...